Assemblée Générale PMH 2019 : Procès-verbal

Le 19 janvier 2019 à 15 heures, les adhérents de l’association Patrimoine, Mémoire et Histoire du Pays de Dieulefit se sont réunis en Assemblée Générale à effet de délibérer sur l’ordre du jour suivant :

  • rapport d’activité
  • rapport financier
  • renouvellement partiel du CA
  • projets et événements pour 2019
  • budget prévisionnel
  • questions diverses

Six procurations ont été enregistrées avant l’assemblée.

  1. Rapport d’activité pour l’année 2018

Fondée en mars 2008 à Dieulefit, l’association Patrimoine, Mémoire et Histoire fête en 2018 ses 10 ans d’existence. L’occasion pour nous de vous rappeler ses objectifs : conserver le patrimoine dit  "invisible", et en lien avec le patrimoine bâti et naturel, recueillir, sauvegarder et mettre en valeur les biens culturels qui fondent notre mémoire commune.
Le nombre d’adhérents était de 80 en 2016, 94 en 2017 et 113 en 2018.
La lettre d’informations de l’association est adressée par mèl à environ 400 personnes, adhérents, sympathisants et officiels.

Au cours de l’année 2018, PMH a organisé quatre événements majeurs :
Le 24 mai 2018, organisation de la journée de restitution du projet Enfants réfugiés d’hier et d’aujourd’hui,
Le 9 juillet 2018, journée d’études Protestantisme, Education et Pédagogie, lisez les actes de la journée .
En juillet et août 2018, exposition Histoire de l’Industrie Textile au Pays de Dieulefit ;
Les 9, 10 et 11 novembre 2018, quatrième édition du Micro Festival sous le titre de Mickey à Donald, est-ce la fin du rêve américain ?

Le projet régional Enfants réfugiés d’hier et d’aujourd’hui a débuté en 2016. Coordonné par trois structures mémorielles de la région Auvergne-Rhône-Alpes (la Maison d’Izieu, Mémorial des enfants juifs exterminés, le lieu de Mémoire au Chambon-sur-Lignon et l'association Patrimoine Mémoire Histoire du pays de Dieulefit), il vise à faire réfléchir les élèves sur les migrations d’aujourd’hui au regard de ce qui s’est passé hier.
Pour cette deuxième session les établissements et classes engagés étaient le collège Lafayette, du Puy-en-Velay (classe de 4e, environ 30 élèves), le collège Aimé-Césaire de Vaulx-en-Velin (classe UP2A, environ 25 élèves) le collège Ernest-Chalamel de Dieulefit (classes de 3e environ 90 élèves), et l’école de Beauvallon (ITEP environ 20 élèves).
Tous ces élèves et leurs enseignants se sont retrouvés le jeudi 24 mai pour partager leurs travaux lors de la journée de restitution. Durant la matinée les visiteurs (venus du Puy et de Vaulx-en-Velin) sont accueillis sur le site de l’École de Beauvallon, et répartis en trois groupes, afin de découvrir l’histoire de l’Ecole et son fonctionnement.
Après le repas tous se sont retrouvés à la Halle pour présenter leurs travaux.
Dominique Vidaud, entouré des jeunes orateurs de l’après-midi, a conclu la « restitution » à Dieulefit, en évoquant aussi bien la matinée à Beauvallon que les présentations à la Halle, en insistant sur le rôle de la mémoire, l’importance des valeurs éthiques et sociales et la place éminente de l’éducation.

La journée d’études Protestantisme, Education et Pédagogie a été organisée le lundi 9 juillet à la Halle de Dieulefit, par les associations Héloïse, Itinéraire des pédagogues européens, Patrimoine, Mémoire et Histoire du Pays de Dieulefit et  Sur les pas des Huguenots, ainsi que par l’ITEP de Beauvallon. Dieulefit, Le Chambon-sur-Lignon, et Mens constituent trois lieux emblématiques où la tradition protestante et l’esprit de résistance ont fait émerger des projets éducatifs originaux. À partir de l’étude de ce qui s’est passé là, les intervenants se sont interrogés sur la spécificité de la « pédagogie protestante » et son actualité aujourd’hui. La participation à cette journée étant gratuite, plus de cent personnes ont pu entendre François Boulet, Jacqueline Gautherin, Bernard Delpal, Pierre-Philippe Bugnard, Yves Krumenacker, Michel Mazet, Patrick Cabanel, André Lanfrey, et Philippe Meirieu.

L’exposition Histoire de l’Industrie Textile au Pays de Dieulefit a eu lieu pendant trois semaines à la Halle de Dieulefit, du 16 juillet au 5 août, puis pendant trois jours fin août à la Bégude de Mazenc. Elle a retracé la longue histoire de l’activité textile au pays de Dieulefit qui pendant près de cinq siècles a été une composante essentielle de l’histoire et de l’économie du Pays de Dieulefit. L’exposition incluait 16 panneaux très documentés et illustrés sur les lieux de travail, les techniques de fabrication et les conditions sociales, des vitrines contenant divers objets et ouvrages, des témoignages vidéo des acteurs de cette histoire industrielle et un livret reprenant de façon plus complète les panneaux de l’exposition. Une vidéo a été tournée par l'équipe de TV Val De Drôme.
Environ 1650 personnes ont visité cette exposition, dont près de la moitié de personnes en vacances, et un tiers des visiteurs a visionné la vidéo.

Du 9 au 11 novembre 2018 s’est tenu le 4ème micro festival du cinéma de Dieulefit à la Halle sous le titre de Mickey à Donald, est-ce la fin du rêve américain ? Toujours fidèle à son objectif de travail sur les mémoires, individuelles et collectives, PMH a choisi de s'intéresser au rêve américain et à son devenir, devant l'actualité souvent déroutante venue des Etats-Unis depuis le début de l'année 2017. Le programme comprend trois journées, trois thèmes, trois documentaires, trois fictions et trois interventions-débats, l’entrée est toujours libre et gratuite. La première journée était consacrée à l’Amérique terre promise, autour de l’histoire d’Ellis Island, passage obligé des migrants jusque dans le milieu des années 50 avec un témoignage de Jacques Nelson, fils de migrant norvégien, la deuxième à la Californie, un pays du nouveau rêve américain avec la Silicon Valley et l’explosion des nouvelles technologies numériques avec une intervention de Charles Hadley, universitaire et californien, et la troisième à l’envers du rêve autour du documentaire de Claus Drexel, America, que reste-t-il du rêve américain ?, en présence du réalisateur. Nous avons accueilli environ 70 personnes chaque jour.

Au cours de cette année nous avons décidé de mettre nos expositions les plus importantes sur des supports fixes, Roll Up, afin de pouvoir plus facilement les mettre à disposition d’écoles ou d’organisations intéressées. A ce jour les expositions sur la Santé, l’année 44, la Grande Guerre et l’Industrie Textile sont disponibles et présentables sur des Roll up.

Au cours de cette année 2018 PMH a aussi :
Participé au 10ème anniversaire de Dieulefit Santé le 21 septembre et présenté l’exposition Histoire de la Santé au pays de Dieulefit, savoirs et pratiques.
Organisé dans le cadre de Voix d’Exils avec le CPA (Centre du patrimoine Arménien) et l’ONAC-VG, la journée de rencontres du vendredi 19 octobre 2018, sur le thème La Fabrique des Indésirables.
Présenté au cinéma du Labor, le jeudi 8 novembre 2018 à 20h30 : Le Paysage dans Cent ans, un film de Jean-Christian Riff, suivi d’un échange avec le réalisateur et le public.
Proposé, dans le cadre des cérémonies du 11 novembre, une contribution poétique et musicale d’une durée de 30 mn, évocation de la fin de la guerre, de la tuerie, de la violence, du retour à la paix, et des esquisses de fraternité et de réconciliation, avec des poèmes écrits en 1918 par Yvan Goll, écrivain franco-allemand (1891-1950) pacifiste et européen lus par le comédien Jacques Martin, et la chanson de Craonne, interprétée par Isabelle Cassard, Marie Moulaire et Pierre Martin.
Organisé avec l’Ecole de Beauvallon la visite de l’école le 17 décembre au matin pour tous les élèves de 3ème du Collège Ernest Chalamel. Cette visite pourrait être pérennisée.

Après quelques questions et échanges le rapport d’activité est approuvé à l’unanimité.

  1. Rapport financier

Le rapport financier est présenté sur écran, des diapositives donnant à l’assemblée les éléments essentiels des comptes de l’exercice 2018 (Compte de résultat de l’exercice 2018 et Bilan au 31 décembre 2018)

Les recettes 2018 sont en hausse de 2 975€, soit 21% par rapport à celles de l’année 2017 (16 884€ en 2018 contre 13 909€ en 2017).
Les ventes d’ouvrages ont augmenté de 3 219€, soit une hausse de 92% qui correspond aux ventes du livret sur l’Industrie Textile qui viennent s’ajouter aux ventes des anciens ouvrages de l’association.
Aucune prestation n’a été enregistrée en 2018, représentant une baisse de 360€.
Le montant des subventions a diminué de 400€, dont un montant de 300€ est lié à la baisse de la subvention de la Communauté de Communes de Dieulefit Bourdeaux. De fait la subvention 2018 de la Communauté de Communes ne représente plus que 52% de celle de 2016 du fait des baisses des deux dernières années.
Les cotisations et dons ont augmenté de 159€, soit 10%, le nombre des adhérents ayant lui augmenté de 13% pour atteindre 113 personnes fin 2018.
Les produits financiers, compte sur livret représente 79€ en 2018 contre 81€ en 2017.

Les dépenses 2018 sont en hausse de 6 574€, soit 54% par rapport à celles de 2017 (19 377€ en 2018 contre 12 083€ en 2017)
Les achats ont augmenté de 5 757€, soit 80% (12 931€ en 2018 contre 7 174€ en 2017), liée aux coûts de réalisation de l’exposition textile et aux achats de « Roll Up » de 1 954€
Les services extérieurs ont augmenté de 142€, soit 24% (745€ en 2018 contre 603€ en 2017), en liaison avec les coûts de maintenance du site informatique.
Les autres services extérieurs augmentent de 798€, soit 21% (4 627€ en 2018 contre 3 829€ en 2017) comprenant une augmentation des frais de communication (Exposition et Festival) pour 1983€, et une diminution des frais de déplacements des intervenants pour 936€ et des honoraires pour 250€.
Les droits sur les films ont augmenté de 597€, soit 125% (1 074€ en 2018 contre 477€ en 2017)

Compte-tenu de ces éléments l’exercice 2018 se solde par un résultat déficitaire de 2 493.45€, contre un profit de 1 826.21 en 2017. Le résultat de l’exercice 2018 est conforme à la perte prévisionnelle de 2 278€ présentée lors de la précédente assemblée.

Le total des postes du bilan s’élève à 17 186€ fin 2018 contre 20 199€ fin 2017, soit une diminution de 3013€, représentant 15% du total de l’actif de 2017.
Au 31 décembre 2018 le stock de livres s’élève à 3 484€ contre 2 660€ un an plus tôt, est composé de 230 exemplaires de L’album de Beauvallon et de 148 exemplaires de livrets sur l’industrie textile.
La subvention à recevoir de la Région s’établit à 5 000€ fin 2018 comme à la fin de 2017.
Les comptes de trésorerie ont diminué de 3 807€, 8 702€ fin 2018 contre 12 509€ fin 2017, principalement du fait de la perte de l’exercice 2018.

Au passif, la situation nette des capitaux propres s’élève à 16 408€ fin 2018 contre 18 902€ fin 2017 et diminue du montant du résultat déficitaire de 2018.
Aucune charge à payer n’a été constatée à la fin de l’exercice 2018, et les produits constatés d’avance diminuent légèrement et se composent des cotisations 2018 encaissés lors du festival.

Nous avons estimé le temps passé sur un an par les bénévoles de PMH à un peu plus de deux personnes employées à plein temps, ce qui représenterait un coût, charges sociales incluses de 97 200€ sur la base du salaire médian brut mensuel de 2 400€ en 2015.

Les documents comptables et financiers ont été consultables durant la réunion et seront remis à toute personne ou organisation qui en fera la demande auprès du président ou de la trésorière. Le bilan et le compte de résultat sont présentés dans l’Annexe au présent procès-verbal.
Après quelques questions et échanges, le rapport financier et le quitus financier sont votés à l’unanimité.

  1. Renouvellement partiel du CA.

Les mandats de Messieurs et Mesdames Bernard Delpal, Françoise Barnier, Danièle Tosello, Nadine Soubeyran, Jean-Marc Fournier, Nadia Nelson et Claudette Monin arrivent à expiration et doivent être renouvelés. Tous ces administrateurs sollicitent le renouvellement de leur mandat.

À l’unanimité, les sept administrateurs sont réélus au CA.

Procès-verbal de la réunion du nouveau CA (à la Halle le 19 janvier 2019)

Pendant une courte pause, le nouveau CA se réunit et désigne, à l’unanimité:
M. François Nelson, à la fonction de président;
Mme Isabelle Cassard, à la fonction de trésorière;
Mme Françoise Barnier, en charge des relations extérieures;
Mme Nadia Nelson, en charge de la communication;
Bernard Delpal, secrétaire et conseiller historique.

En outre, le CA décide d’attribuer les signatures des comptes, chéquiers, virements, opérations financières de PMH, à François Nelson son président et Isabelle Cassard sa trésorière.
Les courriers relatifs aux opérations financières de l’association seront envoyés au domicile de Madame Isabelle Cassard, trésorière.

Après la pause, le PV du CA qui vient de se tenir est communiqué à l’Assemblée générale.

  1. Projets 2019

Sous le titre générique : « Le Pays de Dieulefit : mémoire et histoire du XXe siècle- étape 2019 », dans une formulation identique aux années précédentes, le Conseil d’Administration du 12 décembre 2018 a adopté les sept projets suivants pour 2019.

Projet Régional Enfants Réfugiés, hier et aujourd’hui
Coordonné par trois structures mémorielles de la région Auvergne-Rhône-Alpes, à savoir l’Association Patrimoine Mémoire Histoire du pays de Dieulefit (Drôme), la Maison d’Izieu, Mémorial des enfants juifs exterminés (Ain) et le Lieu de Mémoire au Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire), il vise à faire réfléchir les élèves sur les migrations d’aujourd’hui au regard de ce qui s’est passé hier. Voir son site : https://www.enfances-refugiees.org
Cette année deux établissements sont concernés par le projet, le collège Aimé-Césaire de Vaulx-en-Velin, et le collège Le Monteil de Monistrol sur Loire.
La vingtaine d’élèves de l’UPE2A de Vaulx-en-Velin vont travailler sur Dieulefit et l’Ecole de Beauvallon et leur venue à Dieulefit est prévue le 14 février 2019.
La journée collective de restitution des travaux des différents collèges aura lieu le jeudi 24 mai 2019 à Izieu et concernera une cinquantaine d’élèves.
Pour les élèves du collège Chalamel participant à l’EPI Dieulefit / Nonentola, dirigé par Mme Camille Delbos, PMH apporte sa contribution en s’appuyant sur les échanges entre PMH et Servigliano (Casa della Memoria).
Pour les élèves de Mme Stéphanie Mailhes préparant le concours national de la Résistance et de la Déportation, session 2018-2019 (thème : "Répressions et déportations en France et en Europe, 1939-1945. Espaces et histoire") PMH fournit la documentation sur l’histoire des familles Meyer et Fass.

Brochures Mémorial et Lieux de mémoires
Il n’est pas prévu d’éditer ces brochures en 2019 mais de finaliser les réflexions sur le travail d’Ivan Theimer qui a imaginé et conçu le Mémorial, de sélectionner les 10 sites du parcours Lieux de Mémoires et de créer la base de données qui permettra de fournir des informations aux visiteurs au moyen de QR codes.

Exposition Bourgeois
Au cours de l’été 2019, une exposition consacrée au peintre Victor-Ferdinand Bourgeois, né en 1870 et décédé en 1957 à Dieulefit se déroulera à la Halle et nous permettra de découvrir la vie et les tableaux de ce peintre naturaliste influencé par certains courants picturaux de la fin du XIXème siècle et du début du XXème siècle: néo classicisme, impressionnisme, et dans une moindre mesure fauvisme.

Exposition : Les 150 ans de l’hôpital local
Pour les 150 ans de la création de l’Hôpital local en 1869, et suite à la fusion des hôpitaux de Dieulefit, de Donzère et de Montélimar, PMH participera à cet anniversaire en présentant une exposition composée de 10 panneaux à la Halle de Dieulefit pendant les journées du Patrimoine les 20,21 et 22 septembre 2019. Au cours de ces trois journées, deux conférences seront proposées : l’une portera sur « l’évolution historique et réglementaire des hôpitaux », l’autre, le jour suivant, sera de nature philosophique et bioéthique. Un documentaire reprenant les témoignages des professionnels de santé et des usagers de l’hôpital sera aussi proposé. L’exposition sera ensuite installée pendant environ une semaine à l’Hôpital de Dieulefit.
Après la manifestation de Dieulefit, l’exposition circulera, gratuitement, dans la Communauté de communes, en priorité, et au-delà, sur demande.
PMH assumera également l’édition d’un livret d’une centaine de pages en appui de l’exposition et de la manifestation commémorative.

Cinquième festival du film de Dieulefit
Celui-ci se tiendra les 8, 9 et 10 novembre 2019 à La Halle et le sujet de cette année concernera la Guerre d’Algérie. Les trois thèmes, correspondant aux trois journées de la manifestation, seront définis par un groupe de travail qui sera convié à combiner les axes historiques du sujet, les ressources cinématographies et historiques, les apports des témoins.

Documentaire sur Anne Beaumanoir
PMH présentera à la Halle au cours du deuxième semestre le documentaire réalisé par Denis Robert Une vie d’Annette consacré à la vie d’Anne Beaumanoir.
Résistante pendant la seconde Guerre Mondiale, elle est reconnue juste parmi les nations en 1996 et élevée au grade de « chevalier » de la Légion d’honneur en 2007. Pendant la guerre d’Algérie, elle s’engage dans le soutien au FLN. Arrêtée en 1959, mise en liberté surveillée en octobre 1960, elle quitte la France pour la Tunisie. Au cessez-le-feu, elle se rend en Algérie et devient membre du cabinet du ministre de la Santé. Elle est expulsée lors du coup d’État du 19 juin 1965 vers la Suisse, où elle exerce à l’hôpital universitaire de Genève jusqu’à sa retraite, qu’elle passe à Dieulefit.

Réédition ouvrages de PMH
PMH rééditera probablement une nouvelle édition du livre A Dieulefit, nul n’est étranger ainsi que le livret consacré à Châteauneuf de Mazenc.

Après discussion avec l’assemblée les projets pour 2019 sont approuvés à l’unanimité.

  1. Budget 2019

Le budget 2019 qui est présenté et discuté avec les adhérents a été établi sur la base des projets de l’année à venir.
Le montant des charges de fonctionnement s’élèverait à 3 000€ et serait couvert par les ventes de livres (3 200€) et les cotisations des adhérents (1 500€), permettant de dégager un résultat bénéficiaire de 1 700€.

Le montant des charges des projets s’élèverait à 17 130€ et se décompose comme suit par projet :

Ces dépenses devraient être couvertes partiellement par des subventions à hauteur de 10 800€ et par la vente de livres pour 4 600€.
Parmi les ressources attendues figurent une somme de 2 500 € issue de la demande de subvention présentée par le GHT Montélimar au titre de l’appel à projet « Culture-Santé », via la DRAC, et une somme de 1 500 € attribuée par la Communauté de Communes, au titre de l’exercice 2019, à un niveau semblable à celui de l’exercice 2017.

Ce budget des projets présente un solde déficitaire de 1 730€.

Compte-tenu du résultat bénéficiaire sur les frais de fonctionnement de 1 700€ et du résultat déficitaire sur les projets de 1 730€, le déficit net de 30€ sera couvert par l’autofinancement de l’association.

Les deux budgets de fonctionnement et des projets 2019 sont approuvés à l’unanimité.

  1. Points divers

Aucun point divers n’étant abordé, la réunion est close à 17h00.

Isabelle Cassard François Nelson
Trésorière de PMH Président de PMH

%d blogueurs aiment cette page :