Sixième édition du Micro Festival du film de Dieulefit : le fait religieux contemporain : retour ou effacement ?

Cette année, pour sa sixième édition, et dans des circonstances bien particulières, PMH vous propose pour son micro festival du film de Dieulefit, les vendredi 6, samedi 7 et dimanche 8 novembre à 14h,  une approche et une réflexion sur le fait religieux contemporain, ce qui rencontre un écho tragique dans l’actualité de ces derniers jours ;  trois thèmes - la conversion, la tolérance et le développement des ONG -  seront abordés à travers 6 films de fiction et des interventions d’universitaires - sous réserve d'annulation liée au COVID. Le parrain de notre édition sera Bernard Delpal, conseiller historique de PMH, et chercheur dans le domaine du fait religieux à l’époque contemporaine, qui animera les débats. Nous vous accueillerons avec grand plaisir, dans le respect des mesures sanitaires : masques et distanciation ; pas de collation, ni de pause, ni de librairie.  Les portes de la Halle seront ouvertes dès 13h30, une demi-heure avant le début, pour vous permettre de prendre vos places tranquillement.  

Vendredi 6 novembre : Se convertir aujourd’hui ? Qui sont les convertis au XXI e siècle ? Quels sont les effets sociaux, politiques, individuels de la conversion (mot-à-mot : retournement, changement de direction ?

14H - Lourdes, de Jessica Hausner, 2009, 99 mn. Avec Sylvie Testud, Léa Seydoux, Bruno Todeschini.
Atteinte d'une sclérose en plaques, Christine est immobilisée dans un fauteuil roulant. Elle fait un pèlerinage à Lourdes avec un groupe de volontaires de l'Ordre de Malte, bien qu’elle ne croie pas beaucoup en Dieu ni aux miracles. Pourtant, un jour, Christine se lève et marche…
Intervention de Corinne Bonafoux (Université Savoie-Mont Blanc)
Les Eblouis, de Sarah Succo, 2019, 99 mn.
Avec Camille Cottin, Jean-Pierre Darroussin, Eric Caravaca.
Camille, 12 ans, passionnée de cirque, est l’aînée d’une famille nombreuse ; un jour ses parents intègrent une communauté religieuse basée sur le partage et la solidarité dans laquelle ils s’investissent pleinement, au détriment des envies et des choix de Camille. Sarah Succo s’inspire de sa propre histoire.

Samedi 7 novembre : L’incroyance est-elle tolérable ? Le phénomène de la conversion pose la question du non-converti, ou bien encore de l’ancien converti, qui revient sur ses pas, qui est « renégat » ou « apostat ». Peut-on changer de religion ou déclarer n’en avoir aucune ?

14H - Le Cochon de Gaza, de Sylvain Estibal, 2011, 98 mn. Avec Sasson Gabai, Baya Belal, Myriam Tekaïa.
Jafaar, un pêcheur de Gaza, ne rapporte dans ses filets que quelques maigres sardines qu'il échoue à vendre au marché. Sur le toit de sa pauvre maison chantent et veillent deux soldats israéliens. Le lendemain, Jafaar a la terrible et bouleversante surprise de voir un cochon tomber de ses filets.
Intervention de Haoues Seniguer, docteur en science politique, enseignant-chercheur à l’IEP de Lyon, directeur adjoint de l’institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman.
Agora, de Alejandro Amenabar, 2009, 126 mn.
Avec Rachel Weisz, Michael Lonsdale, Rupert Evans.
Au IVème siècle après Jésus-Christ, l’Egypte est sous domination romaine ; à Alexandrie, la révolte des chrétiens gronde. Réfugiée dans la grande bibliothèque, la brillante astronome Hypatie travaille sans relâche avec ses disciples.

Dimanche 8 novembre : De la charité à l’assistance : l’essor des ONG
Un glissement s’est opéré depuis les institutions charitables ou les missions liées à des confessions religieuses au profit des ONG. Comment comprendre ce passage de la charité, de la bienfaisance à la nécessité de l’assistance humanitaire dans un monde en voie de sécularisation ?

14H - A Perfect Day de Fernando León de Aranoa, 2016, 92 mn.
Avec Mélanie Thierry, Benicio Del Toro, Tim Robbins.Un groupe d’humanitaires est en mission dans une zone de guerre en Bosnie où ils veulent sauver la source d’une communauté abandonnée. Mais un cadavre est retrouvé dans le puits : comment l’en sortir pour qu’il n’empoisonne pas l’eau ? 
Intervention de Claude Prudhomme, professeur émérite d’histoire des religions à l’Université Lyon 2.
Les chevaliers blancs de Joachim Lafosse, 2015, 108 mn
Jacques Arnault, président de l’ONG "Move for kids", a convaincu des familles françaises en mal d’adoption de financer une opération d'exfiltration d'orphelins d’un pays d’Afrique dévasté par la guerre. Entouré d’une équipe de bénévoles dévoués à sa cause, il a un mois pour trouver trois cents enfants en bas âge et les ramener en France. Inspiré de l’affaire de l’Arche de Zoé.

Festival libre et gratuit mais participation souhaitée sous forme d'adhésion à l’association organisatrice Patrimoine, Mémoires et Histoire (10 euros).

%d blogueurs aiment cette page :