Fiction, histoire : autour de J. Karski, 23 mars 2011, Dieulefit

 

Nous sommes heureux de vous inviter à participer à la soirée organisée par Le Savoir Partagé

 (L. S. P. , site web >>>> www.lesavoirpartage.org)  ... et à ceux qui ne pourront pas venir, nous souhaitons  faire parvenir l'info. !!

--------------------------------------

Mercredi 23 mars 2011, à 20 h 30

Maison Fraternelle (10, rue du Bourg, Dieulefit)

Autour de Jan Karski (Y. Haenel)

Nous recevrons Annette BECKER, professeur d'histoire contemporaine à Paris-Ouest, 

membre de l'Institut Universitaire de France, spécialiste des deux guerres mondiales et des représentations artistiques et culturelles qui en ont procédé.

A. Becker a entrepris récemment, aux États-Unis, une recherche nouvelle sur Karski.

Discutants : Françoise Moinet-Gratigny et B. Delpal

Voir (par ce lien) le  programme de la soirée (LSP)  Conférence Karski   23 mars 2011.

Voici le texte de présentation de Françoise :

Jan Karski, par Haenel

Comment raconter l’histoire ? Quels sont les rôles respectifs de l’historien et du romancier dans la restitution d’une réalité historique ? Résistant polonais, Jan Karski est, durant la Seconde Guerre mondiale, l’un des témoins qui révélèrent aux Alliés l’extermination des Juifs d’Europe.

Quarante ans après la fin de la guerre, il sera l’un des protagonistes du film de Claude Lanzmann, Shoah, et en 2009, le romancier Yannick Haenel en fait le protagoniste d’un récit entre fiction et documentaire. Au carrefour de l’histoire, de la mémoire et de la transmission, la figure de Karski ouvre un débat très contemporain sur les rapports entre fiction et histoire et sur notre relation au passé. 

________________________

Il est recommandé (sans que ce soit une condition, bien sûr !), et dans la mesure du possible, de lire d'ici là le livre de Y. Haenel, Jan Karski, paru en 2009 (chez Gallimard).

LSP et PMH ont acquis quelques exemplaires qui circulent à Dieulefit. Veuillez vous adresser à LSP

(e-mail : lesavoirpartage@orange.fr) pour en savoir plus.

À très bientôt, avec nos cordiales salutations.  

_______________________

Dans le Sens du calme (qui vient de paraître), Y. Haenel explore ses cheminements intimes, dont celui qui l'a conduit à Karski

 

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…

%d blogueurs aiment cette page :