Rencontre à Servigliano 29 avril-2 mai

 

Pendant  quatre jours, une délégation venue du Pays de Dieulefit a été reçue très chaleureusement dans les Marches (côte adriatique de l’Italie centraAffiche rencontre.jpgle). Ce déplacement s’inscrit dans le cadre du partenariat culturel et historique qui s’est développé depuis novembre 2008 entre la province de Fermo, la commune de Servigliano et le Pays de Dieulefit. Il a coïncidé avec le 150e anniversaire de l’unité italienne et celui de la Libération pour le Pays (avril 1945).

 

Les différentes rencontres et manifestations ont été préparées par l’association partenaire de PMH, la Casa della Memoria, représentée par Filippo Ieranò. Le programme était riche et attractif. Entre les principales séquences, nos amis musiciens de la Fanfare du CAEM (École de musique du Pays de Dieulefit) ont donné des conceerts très appréciés, avec un morceau de bravoure : Bella ciaò  !!

 

La première journée était consacrée au thème de la pédagogie et de l’école nouvelle, à travers une rencontre entre la direction d’un important district scolaire de Fermo, engagé dans la pédagogie personnalisée, et la représentante de l’École de Beauvallon.

 

Le lendemain, dimanche 1er mai, la délégation drômoise (22 personnes au total) s’est rendue à la mairie de Servigliano, cité à l’urbanisme élégant et convivial, où elle a été reçue par le maire, Maurizio Marinozzi dans la magnifique salle du théâtre, à l’intérieur du bâtiment municipal. Le thème de la matinée a mis l’accent sur la vie associative et son importance pour la cohésion sociale dans la cité. Successivement, du côté français, ont été présentés le CAEM (son idéal, son fonctionnement), PMH, le Savoir Partagé et l’Office de Tourisme du Pays, comme institution d’accueil et de promotion. Les associations italiennes correspondantes leur ont succédé.

L’après-midi, Filippo Ieranò a fait visiter le « Parc de la Paix», ancien camp de concentration devenu lieu de mémoire. En fin d’après-midi, la fanfare adonné un concert en plein-air, sur un podium dressé devant la mairie, au-dessus de la place centrale de la cité.

 

Concert Place.jpg

 

Le lundi, à Santa-Vittoria, commune voisine, s’est déroulée une rencontre consacrée à l’histoire de la résistance « à mains nues » à partir des expériences croisées de la  Province de Fermo et du Pays de Dieulefit durant la Deuxième Guerre.

 

 

Le colloque historique était présenté par leresponsable de la culture de la Province, Giuseppe Buondonno, et accueilli à l’intérieur du magnifique théâtre de Santa-Vittoria.  Il s’est clos avec un ultime concert du CAEM (le 5e du séjour) qui a eu un énorme succès auprès du public.

 

 

 

Au moment de se séparer, tous se sont promis de donner une suite à cet échange et de le prolonger par l’accueil d’une délégation italienne au Pays de Dieulefit, sans doute autour du thème : art, résistance et société. Rappelons que ces échanges, développés également avec nos partenaires allemand (Berlin) et espagnol (Barcelone) s'inscrivent dans un vaste programme européen : Mémoire et résistance au XXe siècle en Europe, chemins d'humanité.

 

 

Le camp.jpg

 

Visite du "Parc de la Paix", site de l'ancien camp de concentration, sous la conduite de Filippo Ieranò, président de la Casa della Memoria, association qui est notre partenaire. C'est elle, officiellement, qui est chargée depuis cette année de gérer ce lieu de mémoire et d'y concevoir un programme à la fois muséographique et pédagogique.

 

%d blogueurs aiment cette page :